Carnet de route

Aller voir derrière leprochain col en Haute-Ubaye

Le 13/02/2021 par Frédéric

Derrière un col, il y en a un autre... Alors autant aller y voir. Voilà l'état d'esprit de notre petit groupe performance, pour son troisième week-end de la saison au moment de quitter la rue principale, et unique de Maljasset tout au bout de la vallée de l'Ubaye. Là où la route s'arrête l'aventure commence...

Elle sera longue en cette froide journée de février. Ciel bleu, mais du froid et un fort vent... Sans compter le risque d'avalanche bien présent : 2 en dessous de 2 100 mètres, mais 3 au dessus. Sans compter le vent qui va continuer à déplacer de la neige… Mais plutôt que de faire de ce risque une contrainte, nous le prenons comme un jeu (sérieux) dans lequel il faut composer de belles lignes en sécurité.

Le plan est d’essayer d’enchaîner plusieurs colss, peauter et dépeauter en vitesse et descendre des pentes uniquement en Nord pour essayer d’avoir de la bonne neige.

Et au départ du vallon de Mary, le choix est aussi vaste que le vallon est long. A l'approche de la frontière italienne le vent redouble. Il a décapé les sommets de leur neige. Les rochers sont à nu et la descente en Italie compromise. On n’ira pas plus bas… Nous remontons vers le col du Marinet sous l'imposante face Nord du Chambeyron. Alors que le vent y détache des milliers de cristaux de neige, le soleil les fait scintiller. Les manip’ se font en vitesse et c'est une rapide descente vers la cabane de Marinet. Le vent faiblit et le soleil éclaire bien le prochain col : le col Large.

Il se laisse remonter de façon agréable. Plus de vent et un peu de chaleur. C'est presque le printemps. A son sommet nous basculons vers le vallon de Chillol. Cet endroit, entre Chambeyron et Font de Sancte est comme suspendu au dessus de la vallée de l'Ubaye que l'on devine à peine. Il se laisse descendre puis remonter. Au col de Chillol Nord, l'Aiguille Pierre-André donne des envie de grimpe, ou d'aller visiter son couloir des Militaires... Mais on restera sage pour la contourner et gagner le col de Miéjour, le sixième et dernier de la journée...

La descente sur la Barge se fait prudemment, mais sur une belle neige poudreuse, d'abord à travers le haut vallon, puis la forêt.

Avant d’arriver à Maljasset, une envie de poudre se faire ressentir. On remonte 200 mètres dans une combe en face le hameau pour profiter d’une dernière descente...

Une belle journée en montagne, longue, lumineuse et sauvage. Une où on a pas mal échangé sur les conditions de neige, la trace à faire et pas mal rigolé. Au final 1 700 mètres de grimpette pour 6 cols et 24 km de glisse.

Le lendemain, départ du hameau de Serenne, à Saint-Paul pour ralier le col de Miradol et le descendre par sa forêt en poudre. Tellement bon que nous le ferons deux fois.







CLUB ALPIN FRANCAIS MARSEILLE PROVENCE
14 QUAI DE RIVE NEUVE
13007  MARSEILLE
Contactez-nous
Tél. 04 91 54 25 84
Permanences :
Hiver : lundi 16h-18h30 et jeudi 18h-20h30 et Eté : jeudi 18h-20h

Grand Site Sainte Victoire

image Plus d'infos

PNR Sainte-Baume

image Plus d'infos

Parc National des Calanques

image Plus d'infos
Agenda