Actualité

Bibliothèque

Au milieu de l'été, un invincible hiver – Virginie Troussier

15/02/2021
Au milieu de l'été, un invincible hiver – Virginie Troussier

Au milieu de l’été, un invincible hiver – Virginie Troussier (Guérin éditions Paulsen, 2010)

Virginie Troussier est une jeune et remarquable écrivaine. Née dans les Alpes en 1985, c’est un ancienne compétitrice et monitrice de ski ; journaliste, elle collabore à Montagnes Magazine, Alpes Magazine et Voile Magazine. C’est une vraie montagnarde, dynamique, joyeuse et pleine de charme. Elle a publié trois romans et un essai sur le ski alpin à travers la figure de Bode Miller (Bode Miller l’art de la vitesse, Nevicata, 2018), le plus remarquable livre que je connaisse sur le ski de compétition. A chaque course décrite, on sent qu’elle a vécu ce que Bode Miller a vécu, dans le moindre de ses muscles autant que dans son for intérieur. C’est à cette occasion que je l’ai rencontré pour la première fois, puis elle est revenue me voir après avoir accepté la proposition de Guerin d’écrire un livre sur le drame du Frêney en 1961, la première année où je me trouvais en montagne à Chamonix. Je me souviens du drame comme si c’était hier. Un point m’avait fortement marqué : les plus jeunes sont morts les premiers or j’avais dix-neuf ans et je me suis senti fortement concerné. Je lui ai remis la documentation que j’avais qui m’avait servi à écrire un article en anglais sur le site Summitpost, puis je l’ai aidé à prendre contact avec Pierre Mazeaud, sans lequel son livre n’aurait eu aucun sens.

J’étais convaincu que le courant passerait entre elle et Pierre et que le résultat serait remarquable et je ne me suis pas trompé. Dans l’interview réalisé par sa fille, Emilie, pour Guerin, Pierre déclare que c’est le meilleur texte jamais écrit sur le drame et la remercie entre autre pour l’humanité des protagonistes, de ses amis et compagnons de cordée, qu’elle a si bien su exprimer. Comme pour Bode Miller, elle a montré envers Pierre, Walter Bonatti, Antoine Vieille, Robert Guillaume, Andrea Oggioni et Roberto Gallieni, une remarquable empathie et compréhension humaine. Son récit est vif, lumineux, sensible, ses mots et expressions sont choisis et toujours justes. Virginie a tout compris de ces alpinistes pour lesquels l’amitié de la cordée et des copains est le sel de leur vie.

On ne pouvait rêver meilleur hommage rendu à ces remarquables alpinistes.

Son livre ne fait que deux cents pages qui se dévorent d’une traite.

Eric Vola






CLUB ALPIN FRANCAIS MARSEILLE PROVENCE
14 QUAI DE RIVE NEUVE
13007  MARSEILLE
Contactez-nous
Tél. 04 91 54 25 84
Permanences :
Hiver : lundi 16h-18h30 et jeudi 18h-20h30 et Eté : jeudi 18h-20h

Grand Site Sainte Victoire

image Plus d'infos

PNR Sainte-Baume

image Plus d'infos

Parc National des Calanques

image Plus d'infos
Agenda