Carnet de route

Rando-bivouac en Gordolasque

Le 14/10/2019 par Berrouiller Cécile

Nous étions 6 ce samedi 5 octobre à nous retrouver pour 10h15 (environ) sur le parking du pont des Countets (1690m) au fin fond de la Gordolasque, petite vallée qui rejoint la Vésubie à Roquebillière.
Nous sommes montés alors tranquillement vers le lac Autier (2275m) au bord duquel nous avons pique-niqué.
Après une lecture de carte approfondie et quelques azimuts, nous nous sommes dirigés sud-est vers la baisse du même nom à 2637m d'altitude. Des cairns ont accompagné notre montée dans les blocs de Gneiss (?).
Du lac,  la baisse (le col ou le pas) semble infranchissable car très raide et n'engage pas au détour mais en fait, bien que très raide sur les 100 derniers mètres, le passage est faisable. Du lac, on peut aussi prendre plein nord pour rejoindre le GR52 sous la baisse de Basto (GR venant du reuge de Nice).
Nous sommes ensuite descendus, toujours hors sentier et sans cairn mais avec la vue, sur le lac de Basto en croisant chamois et un bouquetin majestueux.
Le stress commençait à monter car nous n'apercevions toujours aucun signe d'eau, essentielle au bivouac... nous savions cependant qu'un détour nous permettrait de passer par le refuge de Valmasque en cas de nécessité absolue.
Nous avons finalement trouvé un petit ru près du lac de Basto au moment de rejoindre le GR venant de la Baisse de Basto et de la baisse de Valmasque.
Un bivouac peut être envisagé à ce niveau-là mais nous avons préféré avancer vers le lac Noir et avons trouvé un emplacement idéal **** sur un petit plateau à 2300m dominant le lac Noir (au bout du lac de Basto).
Le camp fut vite monté : 2 tentes, 1 tarp et un sursac (mais je n'ai pas résisté toute la nuit !).
Apéro à la Clairette de Die avec chips, saucisson (merci Céline !) puis repas vite avalé car à 19h30 la nuit est quasiment-là début octobre et le froid commence à gagner (à 20h, le sursac était déjà tout givré !).
Après une longue nuit réparatrice de 12 heures, nous sommes repartis en direction du pas de la Fous (2828m) où nous avons suivi une étagne (maman bouquetin) et son cabri.
Que de beaux lacs de toutes les couleurs à admirer tout au long de la montée !
La descente sur le refuge de Nice est assez technique dans de gros blocs de gneiss à suivre des cairns allant dans tous les sens et nous a pris beaucoup de temps (il y a plusieurs "itinéraires" indiqués, suivre si possible les marques peintes en blanc). Chute à éviter.
Sous le refuge de Nice, nous avons emprunté le GR puis le sentier "officiel" par le mur des Italiens pour rejoindre le parking vers 17h.

La météo fut idéale, quelques nuages nous empêchant d'avoir trop chaud dans les montées !

Ce fut vraiment un excellent week-end tant au niveau du groupe hyper sympa que du paysage somptueux typique du Mercantour fait de cailloux, d'eau, de sommets acérés.
Nous reviendrons sûrement pour faire le Grand Capelet.

A très bientôt sur les sentiers

Cécile Berrouiller

A noter, prochain bivouac les 1, 2 et 3 novembre.... après il faudra attendre le printemps !

CLUB ALPIN FRANCAIS MARSEILLE PROVENCE
14 QUAI DE RIVE NEUVE
13007  MARSEILLE
Contactez-nous
Tél. 04 91 54 25 84
Permanences :
Hiver : lundi 16h-18h30 et jeudi 18h-20h30 et Eté : jeudi 18h-20h

Grand Site Sainte Victoire

image Plus d'infos

PNR Sainte-Baume

image Plus d'infos

Parc National des Calanques

image Plus d'infos
Agenda