Carnet de route

Tour de l'Ubaye en bivouac

Le 23/08/2020 par Cécile Berrouiller

Nous partîmes à 6 lourdement chargés, tels des escargots portant leur maison et leur nourriture!, un vendredi matin de l'Abbaye du Laverq pour quelques 10 000m de dénivelé positif et 180km...et tout ça en 10 jours.

Jour 1 : Abbaye du Laverq (1580m) - Tête de la Sestrière (2575m) - Col D'Allos - Vers la cabane de Prenier (sous la bosse de Rochegrand, 2225m). Attention pas d'eau sauf petit ru, préférer descendre prendre de l'eau à la cabane de Prénier (belle fontaine), beau bivouac sinon sur Rochegrand.

Au total : D+ 1230m, D- : 585m, 7h50 pauses comprises.

 

Jour 2 : Cabane de Prénier (pour ravitailler en eau) 2120m - Cabane du Talon - Cabane du Cimet (attention certains ne la voient pas et continuent...adieu la pause !!) - Petit col de Talon (2678m) - col des Esbéliousses - Grande Saume (2300m). Bivouac de légende : terrain plat et douillet, torrent pour la douche, source à proximité...

Au total : D+ 920m, D- : 885m, 7h20 pauses comprises.

 

Jour 3 : la Grande Saume (2300 m) - Bayasse (1780 m) - Cabane de la Moutière (2128 m) - Col de la Moutière (2430 m) – Col de Colombart (2539 m) - Bousieyas (1860 m) par le vallon de l’Alpe 

Douche dans le torrent sous Boussieyas- repas au gîte et bivouac sur le terrain plat à côté du cimetière – petite épicerie pour un petit ravitaillement

Attention à bien fouiller son sac, surtout si il y a orage, afin de vérifier que l’on ne perdu sa tente dans la descente !

Eviter de courir chargé sur piste comme sur route pour éviter les déchirures au mollet !

Au total : D+ 850m, D- : 1255m.

 

Jour 4 : Bousiéyas (1860 m) – Col des Fourches (2261 m) – Pas de la Cavale (2671 m) - Lac du Lauzanier – Larche : camping des Marmottes (1680 m)

Vraie douche, lessive (machine collective), ravitaillement, repas au camping : bonnes lasagnes mais un peu juste en quantité pour des randonneurs affamés !

Au total : D+ 980m, D- : 1130m, 7h50 pauses comprises.

 

Jour 5 : Larche (1680 m) – Col de Mallemort (2538 m) - Col du Vallonnet (2524 m)- Pas de la Couleta (2752 m) - Refuge du Chambeyron (2620 m) 

Bivouac au-dessus du refuge – Repas du soir et petit déjeuner pris au refuge où le CAF de Marseille-Provence s’est fait remarqué et étiqueté d’ogres !

 

Jour 6 : journée en partie italienne sur le sentier Dino Ricardi !

Refuge du Chambeyron (2620 m) – Col de la Gipière (2927 m) – Bivouac Barenghi - Colle del Infernetto – Colle di Ciaslaras (2935m) – Col Marinet (2787m)- Vallon de Mary (cabane à 2100m)

Très belle journée très alpine. Course contre l’orage pour arriver à l’abri Marinet (au-dessus du lac homonyme).

Nous avions piolet et/ou crampons dans les sacs. Les piolets ont servi pour la descente du colle del Infernetto, descente équipée en partie de câbles. La montée au colle di Ciaslaras est très raide dans des petits cailloux qui roulent et était enneigée sur le bas.

Au total : D+ 840m, D- : 1400m, 7h15 pauses comprises ainsi que recherche du lieu de bivouac.

 

Jour 7 : Journée de repos ou presque !

Maljasset (1900 m) et son refuge accueillant pour un petit café expresso matinal - St Paul-sur-Ubaye (1440 m) : nuit au camping, douche, ravitaillement, coup à boire avec un pilier de St Paul (90 ans de belles histoires !)

Ne pas oublier la chèvrerie de Serenne au passage !

Au total : D+ 80m, D- : 730m.

 

Jour 8 : St Paul-sur-Ubaye (1440 m) –Tournoux (1502m) – Sources des Bachasses (dans le bois de Tournoux) – Le Serre de l’Aut (2005m) - Les Pras (1720m) – cabane du petit Parpaillon (2148m)

Attention, la descente par le pas du Roy est très abrupte et dangereuse, un faux pas et c’est la chute jusque dans le torrent, quelques 200 ou 300m plus bas ! Certains passages sont équipés de câbles mais impossible d’en mettre d’autres tant le terrain est friable et instable. Le sentier serait interdit mais nous n’avons vu aucun panneau.

La piste du Parpaillon vers le pont de Bérard et la cabane du Grand Parpaillon est longue et désagréable (passage de motos à fond, de voitures...).

Le vallon de Bérard est à privilégié mais cela ajoute 400m de dénivelés....

Uniquement eau du torrent au bivouac (les moutons n’étaient pas encore montés...). Ravitaillement en eau possible à la fontaine au bout de la route goudronnée au-dessus des pras.

Au total : D+ 1320m, D- : 615m, 9h pauses comprises

 

Jour 9 : Cabane du petit Parpaillon (2148m) - Col de la Pare (2655 m) - Refuge de la Pare (1820 m) et sa pause gastronomique - Méolans (route de Barcelonnette, camping du Rioclar, 1073m) 

Très longue journée avec surtout une partie très longue du refuge de la Pare à Méolans avec une descente interminable coupée de nombreuses remontées. Nous avons abdiqué et renoncé au bivouac pour descendre se reposer au camping *** de Rioclar où nous sommes apparus comme des extra-terrestres et où on nous a offert une tente et deux personnes !

Les organismes ont souffert...peu de coin de bivouac avec de l’eau plus tôt...

Au total : D+ 910m, D- : 1955m, 9h10 pauses comprises

 

Jour 10 : Camping du Rioclar (1073m) – Méolans – col de la Séolane (2273m) – Abbaye du Laverq (1580m)

Ca y est, la boucle et bouclée !

Nous retiendrons des paysages époustouflants, des instants partagés, peu de pluie au final même si les nuages ont fait leur apparition tous les jours (vestes de pluie sorties qu’une grosse demi-heure après au col des Fourches).

Au total : D+ 1225m, D- : 705m, 6h20 pauses comprises

 

Attention, tous les points de ravitaillement sont très sommaires sur le parcours.

CLUB ALPIN FRANCAIS MARSEILLE PROVENCE
14 QUAI DE RIVE NEUVE
13007  MARSEILLE
Contactez-nous
Tél. 04 91 54 25 84
Permanences :
Hiver : lundi 16h-18h30 et jeudi 18h-20h30 et Eté : jeudi 18h-20h

Grand Site Sainte Victoire

image Plus d'infos

PNR Sainte-Baume

image Plus d'infos

Parc National des Calanques

image Plus d'infos
Agenda