Carnet de route

De la bissectrice du triangle en Haute vallée de la Clarée du 21 au 23/02/2020

Sortie :  Sortie Cool mais quand même du 22/02/2020

Le 09/03/2020 par LAURENT Sylvie

Vendredi 15h00 : Une douceur quasi-estivale nous accueille sur le parking de Névache le Haut - 1590m. Jean-Louis et Françoise, nos encadrants pour ce long week-end, ont vraisemblablement  réussi leurs prières auprès du génie des alpages pour que nous bénéficiions d’une météo parfaiteau départ.

Heureusement, car nous devons rejoindre le refuge du Chardonnet pour une première nuit à 2223m. Nous montons sur la route enneigée jusqu’à la bifurcation au pont de la Souchère.  Là, un panneau annonce le refuge à 3h00. La montée est constante en sous-bois avant la partie finale plus dégagée, juste assez pour nous offrir un crépuscule rose et violet jusqu’aux lumières du refuge.

18H30 : étude de cartographie agrémentée de la dégustation, pour certains, de la bière du Galibier et pour d’autres, d’un vin chaud. Nous finissons de faire connaissance pendant le repas, digne de la carte d’un resto thaïlandais, une fois la soupe de légume engloutie. Nous allons nous coucher avec des étoiles dans les yeux après cet excellent repas. Je conseille !

Samedi 7H30 : nous déjeunons tranquilles, d’autant que nous savons que nous allons profiter d’une neige froide d’hiver avec un BERA de risque un faible sous 2500 m.

DVA vérifiés, nous montons découvrir la vue sur vallée de la Guisane et les Ecrins depuis les 2691 m. du col du Raisin.

La neige est douce et compactée par le vent. Ski plaisir à la descente  jusqu’à la terrasse du refuge ou récupérons nos affaires de la nuit après un agréable pique-nique, sous le soleil exactement. Café, tarte au citron et sont au programme soupe pour les plus gourmands.

13h00 : Nous descendons au milieu des chalets d’alpage jusqu'à la rivière de la Clarée et nous retrouvons la piste de fond, raquettes..etc…par une température élevée.  Des chatons apparaissent sur les arbres et la neige se fait très, très, très molle.

Après une petite remontée de 260 mètres de dénivelé, la terrasse du refuge du Ricou nous tend ses bras à 2115 m. Marc sera le seul à suivre à Françoise pour une course d’orientation jusqu’au lac Laramon situé au-dessus du refuge à 2360.

Pendant ce temps, discussion et relaxation sur les chaises longues. Rhhaaaaa !!! le charme des terrasses panoramiques à la montagne ;-)

Bon, histoire de ne pas totalement rien faire,  nous préparons quand même le terrain pour la recherche des DVA.

16H00 : l’exercice commence et au final, nous mettons un peu plus de 7 minutes pour trouver le premier corps. Le second viendra dans la foulée, presque encore vivant ! Nous avons encore des progrès à faire !

17H00 : après une bonne douche, nous nous retrouvons dans la salle commune du refuge qui nous offre les chips. Minute apéro…Partage de nos connaissances sur les livres d’aventure avant que Françoise fasse le débriefing de l’exercice DVA.

Dimanche : Françoise et Jean-Louis ont décidé de partir assez tôt vers le col du Grand Caux qui culmine à 2848 m avant que la neige ne se transforme.

Nous mettons les couteaux quasi dès le refuge pour emprunter  la combe des Gardioles, relativement abritée du fort vent d’ouest et tempétueux au col où je monterais, accompagnée de Marc et des conseils de Françoise.

Une bonne occasion pour parfaire nos conversions avec la méthode de la bissectrice du triangle ! Mes neurones sont subitement exposés à moins 273 degrés, leur point de disparition au milieu de cette théorie.

Nous nous éclatons à la descente  sur la neige transformée en petit velours de printemps.

12h00 : Un pique-nique bien mérité à l’abri de la terrasse du Ricou, terrasse parce que, comme le prévoit le programme de Jean-Louis, c’est : « Cool, mais quand même ! ».

Bon, ce n’est pas le moment de lambiner, une autre bière nous attend à Névache.

Les nombreux espaces en pelouse, côté adret, nous poussent à prendre le chemin de retour classique et traditionnel jusqu’au village.  

Là, une course d’orientation commence pour trouver un  bar dans cet authentique village de montagne. Je dois conduire alors, j’engloutis ma limonade pendant que nous échangeons nos impressions sur le week-end où ont été accueillis et intégrés Marc et Aymeric, les tits nouveaux du ski de rando.

Sylvie L.

 

 

 

 

CLUB ALPIN FRANCAIS MARSEILLE PROVENCE
14 QUAI DE RIVE NEUVE
13007  MARSEILLE
Contactez-nous
Tél. 04 91 54 25 84
Permanences :
Hiver : lundi 16h-18h30 et jeudi 18h-20h30 et Eté : jeudi 18h-20h

Grand Site Sainte Victoire

image Plus d'infos

PNR Sainte-Baume

image Plus d'infos

Parc National des Calanques

image Plus d'infos
Agenda