Carnet de route

WE Initiation I Queyras Mars 2019

Le 25/03/2019 par Philippe

Pour ce we  dans le Queyras, la météo s'annonce très bonne ( grand soleil, températures douces, pas de vent…), le regel nocturne est bien présent et le bera annonce un risque de 1/5...

Nous sommes 8 à nous retrouver samedi à 8h30, au Pont de Lariane. Le groupe est un beau mélange motivé de randonneurs débutants, de confirmés et de riders de l'extrême: 

Lisa, Bruno, Pierre-Benoît et Raphaël qui se sont levés avant l'aube à Marseille pour faire la route de bon matin, Jonathan et Simon qui ont déjà fait une course au Lautaret la veille et ont dormi en gîte à Molines en Queyras et Pierre et moi, qui avons opté pour une nuit sous la tente sur place pour dormir (pas super bien pour l'un d'entre nous et ses doigts de pieds) quelques heures de plus.

 

Une fois le groupe réuni, nous partons à 9h15 en raquettes (6) et en split(2) par la route du Col Agnel, direction le vallon de Clausis. De l'autre côté de l'Aigue Agnelle, les pentes orientées sud sont dégarnies jusqu'à plus de 25OOm, c'est la misère (ou déjà la fin du printemps…).

L'entrée dans le vallon de Clausis, un peu plus raide et connue pour être avalancheuse,  ne semble pas craignos compte-tenu du très bon regel. La montée sur cette neige dure se fait à un bon rythme. Peu à peu, nous choisissons notre itinéraire et décidons d'aller jusqu'au sommet de la Pointe des Sagnes Longues : http://www.skitour.fr/topos/pointe-des-sagnes-longues,351.html 

Pour certains d'entre nous, c'est la première fois qu'un sommet de plus de 3ooom est atteint. Cela n'est pas sans effet sur Lisa, qui nous gratifie d'un incroyable double tour de passe-passe avant de retrouver ses esprits… Nous ridons depuis le sommet, d'abord en mode hyper prudents puis en lâchant un peu plus les gaz une fois la crête sommitale et la barre sous la pente Nord dépassées... Malheureusement, même si nous ne nous sommes pas pressés, la neige est encore dure, puis devient rapidement lourde à partir de 2300m.

Après avoir redescendu la route du col agnel en poussant fort sur les bâtons, pour notre plus grand bonheur et surtout celui de Bruno (qui l'avait déjà fait la semaine précédente avec Nicho), mais encore plus celui de Raphaël (qui l'avait déjà fait la semaine précédente avec Nicho et a failli laisser un morceau de coccyx sur le bitume), nous rejoignons le gîte "la Maison de Gaudissard".

La soirée aurait pu être sans histoire si l'avancement de l'horaire du réveil dominical (6h15) n'avait pas été décidé d'une manière totalement antidémocratique pendant que certains dormaient déjà et si une bande de télémarkeurs n'avaient pas décidé d'organiser un rassemblement à Molines " La Queyras Flex"… Leur soirée, à laquelle certains d'entre nous ont décidé de participer est mémorable… A titre d'exemple, si Jonathan ne m'avait pas ramené de force au gîte à minuit, à l'heure qu'il est, j'aurais entamé une traversée des Alpes en télémark, déguisé en flamand rose et me nourrissant de génépi et de truites pêchées à la mouche…

Quand même presque frais et dispos, nous partons vers Arvieux, au départ de Brunissard. Quand je vois la route totalement sèche, les deux versants de la vallée, tout secs, et les falaises au fond, vraiment vraiment toutes sèches, mais aussi la tête incrédule des riders du groupe, je me dis que j'ai vraiment bien choisi la course du jour, une variante de celle-ci : http://www.skitour.fr/topos/col-de-la-rousse,473.html

Simon, qui a passé une saison entière dans le Queyras, nous vante de bon matin les rognons que l'on peut déguster au restau du coin, ce qui finit de nous réveiller. La montée sur le gr5 passée dans une jolie lumière, nous arrivons au pré premier et là: de la neige partout, on dirait qu'on a changé de saison… Nous montons jusqu'au col non nommé (2556m) au Nord Est du Pic du Cros et entamons une descente de 400m en Sud sur de la moquette à poil longs…

Une remontée au Col de la Rousse et un casse-croûte plus tard, nous basculons vers le Collet (2207m) dans une neige pas trop mal, voir poudreuse en choisissant bien. Pierre-Benoît, avide de rider encore un peu de poudreuse propose de remonter 20 mètres pour basculer plus facilement vers le pré premier: 3 bons virages plus tard, tout le monde l'en remercie… Une descente quasi pépère sur le GR5 plus tard, nous voici au restau: trop tard, ils ne servent plus de rognons… Le Week-end est foutu ;-).

Merci quand même à tous et à bientôt pour de nouvelles aventures!

Philippe

 

Les Photo : 






CLUB ALPIN FRANCAIS MARSEILLE PROVENCE
14 QUAI DE RIVE NEUVE
13007  MARSEILLE
Contactez-nous
Tél. 04 91 54 25 84
Permanences :
Hiver : lundi 16h-18h30 et jeudi 18h-20h30 et Eté : jeudi 18h-20h

Grand Site Sainte Victoire

image Plus d'infos

PNR Sainte-Baume

image Plus d'infos

Parc National des Calanques

image Plus d'infos
Agenda