Carnet de route

La Ciotat, Objectif Sémaphore via Philémon

Le 04/02/2018 par Ludovic MILLE

 

Notre Dame de La Garde a une petite sœur à La Ciotat, chapelle homonyme juchée sur un piédestal au bord de l’à-pic. Depuis le sommet de la butte sur laquelle elle est flanquée, nous avons pu contempler le chemin à parcourir jusqu’à notre objectif : le Sémaphore ! Au loin, cette tour blanche semblait presque inaccessible. Qu’à cela ne tienne, avec nos 4 chérubins nous nous sommes mis en chemin… Même pas peur ! Départ à 11 heures. On a serpenté dans la garrigue en suivant une trace bleue, grossièrement « plotchée », probablement par un Schtroumpf distrait. Un peu au-dessus du Trou de Jeannette, nous avons atteint le domaine de la Fretouse. On a remonté un banc de poudingue qui nous a amené à notre premier objectif, ô Sainte Frousse… C’était la maison du Pendu ! On l’a laissée de côté pour dévaler et remonter un grand vallon. Il faisait très très chaud pour un mois de février ! L’objectif N°2 a été atteint vers midi. On a pris pied sur les terrasses d’une luxueuse villa abandonnée, heureusement acquise par le Conservatoire du Littoral.

Corne de bouc, quel point de vue ! Nous frémissions à l’idée d’aborder les falaises de Philémon, qui forment un rempart vraiment impressionnant sous le Sémaphore. Du chemin revenant sur la carrière de la Vigie et montant le sentier classique, on a bifurqué pour nous lancer à l’assaut de la falaise. Au détour d’un virage de la piste, on a retrouvé la trace du Schtroumpf, de plus en plus distrait, et on a gravi la pente, jusqu’à une cavité caractéristique, abritant une étrange concrétion. Nous nous rapprochions de la vire. Il était temps de nous encorder. On a remonté en diagonale le soubassement en poudingues roux de la falaise blanche. Peu après, nous étions au début du sentier Philémon. La grande traversée par la superbe vire suspendue nous attendait. Vu l’heure, on a préféré la snober. Groupés sous un beau tafoni, on a franchi le pas d’escalade en 3b vers le haut de la falaise. Dans une ambiance très aérienne, nous avons pris pied sur un replat. Puis on a crapahuté jusqu’à rejoindre le sentier de randonnée menant au Sémaphore. Quelques minutes plus tard, l’objectif était atteint !

On a effectué la descente par le chemin de la Vigie, tracé en balcon avec des vues somptueuses sur les Trois Secs, permettant aussi de redécouvrir le quartier de Notre-Dame de la Garde, intégré à la pente façon casbah d’Alger. Merci à Micheline Barataud, éminence des randos-minots au CAF Garlaban en Provence, de nous avoir fait connaître cette belle boucle. On reviendra !

 






CLUB ALPIN FRANCAIS MARSEILLE PROVENCE
14 QUAI DE RIVE NEUVE
13007  MARSEILLE
Contactez-nous
Tél. 04 91 54 25 84
Permanences :
Hiver : lundi 16h-18h30 et jeudi 18h-20h30 et Eté : jeudi 18h-20h

Grand Site Sainte Victoire

image Plus d'infos

PNR Sainte-Baume

image Plus d'infos

Parc National des Calanques

image Plus d'infos
Agenda