Carnet de route

Initiation Grandes Voies équipées décembre 2012

Le 20/12/2012 par Nico ARMSTRONG

Nous sommes un petit groupe de 8 à nous retrouver à un des repaires du CAF : Mazargues ! Bruno, Olivier, Géraldine, Soizic et Julien, Aude et Nicholas, notre encadrant du week-end et moi, Laëtitia, prenons la direction de Sormiou afin de faire nos premiers pas en grandes voies sur la Dalle de Tarzan. Il fait un froid de canard à cause du vent mais quelle splendide journée ! Il y a même un baigneur, des boulistes et mieux il y aura une odeur de barbeuk à midi…

Au programme : apprendre à installer un relais, à poser et à descendre en rappel et enfin à lover une corde. Nicholas me répond que non, on n’apprendra pas de manips de réchappe. Mais comme on sait, il y a toujours de l’imprévu dans ces sports-là…

Après la démonstration et les explications de Nicholas, tout le monde s’y essaie sur 2 longueurs : Julien en flèche suivi de Soizic et Aude, Géraldine et Bruno en réversible, Olivier et moi en réversible aussi. De là-haut, Nicholas nous apprend le rappel. En bon pédagogue, il nous fait faire 2 rappels en nous demandant de nous arrêter à mi- voie sur les relais chainés. Et là, le reverso échappe des mains d’Olivier ! Qui a dit qu’on n’apprendrait pas de manips de réchappe ? Le cabestan c’est possible mais fastidieux selon Nicholas ; sur ses conseils, je fais donc descendre Olivier en moulinette. Fini la tête pour Olivier et vive les emplettes au Vieux Campeur un samedi soir…

Après un pique-nique rapide, l’appel du soleil amène Nicholas à préférer nous faire découvrir le Dièdre Guem plutôt que le secteur de Pyromaniaque. Le passage par le trou est une belle surprise surtout que derrière, nous attendent les plaisirs des îles, de la mer infinie et du soleil !!!

On échange alors les rôles : Soizic monte en flèche suivi de Julien et Nicholas, Bruno et Géraldine en réversible, et je monte en flèche suivi de Aude et Olivier. Ben, je dois vous dire que je remercie toutes les personnes qui m’ont amenée faire des grandes voies auparavant : grimper, installer le relais, avaler les cordes jusqu’en bout de corde et encore avaler les 2 brins sur parfois 2 vitesses différentes jusqu’à ce que mes 2 compagnons soient vachés, et tout ça 4 fois d’affilée, c’est du sport !!!

Pour finir la journée, on boit un verre ensemble : tout le monde dit être ravi de la journée. Les points de vue étaient magnifiques, la dalle du dièdre est super belle et agréable, les apprentissages commencent à bien rentrer.

Dimanche, direction le secteur du Bec à la Ciotat, à la anse du Sec. On a perdu Aude qui doit être au chaud sous sa couette… pendant qu’on voit encore un baigneur !

De loin, c’est impressionnant ! La paroi nous semble très verticale ! De près, ça l’est quand même moins. Il y a un super soleil et beaucoup moins de vent mais la paroi est à l’ombre… Ça caille sec. Surtout pour Bruno qui descend en premier et installe le relais comme un chef et qui doit alors attendre que tout le monde descende et que tout le monde parte : ce sera le dernier à partir de la minuscule plage, si chère à Soizic !

C’est qu’avec son tout nouveau reverso, Olivier peut monter en flèche ! Il se lance le premier dans l’atelier bleu (4C/4C/4C/4B). Nicholas nous a prévenus. Les points sont espacés, il faut donc être vigilant : bien chercher les points, ne pas trop s’avancer à l’aveugle. Le poudingue peut très bien tenir mais beaucoup de cailloux peuvent se casser sous nos mains ou nos pieds : il faut tester les prises. Olivier avance précautionneusement jusqu’au premier relais suivi de Julien et Géraldine. Soizic peut alors partir.

De notre côté, Nicholas cherche notre voie… La piste noire : traversée en 5A pour l’atteindre puis 5A/5B/4C/3A/1B. Nous sommes censés grimper en réversible mais Nicholas, au regard de la galère à trouver les points et les relais (qui sont parfois à 50 mètres tout juste) préférera monter en flèche. La paroi est bien plus verticale sur 2 longueurs puis c’est souvent de la marche. J’enlève parfois des sangles à des gros galets, à des buissons : le TA, ça me plaît ! Enfin, en second ! Au final, les 2 cordées de l’atelier bleu sortent avant nous en corde tendue. Avec Nicholas, nous arrivons à sortir de la voie en finissant par le sentier qui longe le haut du bec. C’est impressionnant et superbe ! Lorsqu’on rejoint les autres, ils ont déjà lovés les cordes.

On pique-nique à quelques mètres sur un spot qui en met plein la vue à 360° ! Vive les thermos ! Vive les douceurs apportées chaque jour par Géraldine ! Nous sommes tous d’accord pour dire que notre vision est bien moins efficace pour trouver les points sur le poudingue que sur le calcaire ! Encore une fois, tout le monde s’est régalé.

Le bilan du week-end est très positif : chacun se sent assez autonome pour se (re)lancer dans des grandes voies faciles ou déjà faites. Il y avait une ambiance très sympathique ! Et merci à Nicholas qui était au top !

Laetitia Cassin

Les topos des voies grimpées : Diedre Guem et Pop-Psych le samedi. Atelier Bleu et Piste Noire le dimanche.






CLUB ALPIN FRANCAIS MARSEILLE PROVENCE
14 QUAI DE RIVE NEUVE
13007  MARSEILLE
Contactez-nous
Tél. 04 91 54 25 84
Permanences :
Hiver : lundi 16h-18h30 et jeudi 18h-20h30 et Eté : jeudi 18h-20h
Agenda