Carnet de route

Perfectionnement Grandes Voies équipées Juin 2013

Le 27/06/2013 par Nico ARMSTRONG

Encadrant : Nicholas Armstrong Participants : Aude, Bruno, Eric, Géraldine, Karine, Laetitia, Nassira et Nicolas.

Ca partait plutôt mal…. Après une réunion préparatoire où, à peine poussés par notre encadrant, on avait décidé d’aller se frotter aux falaises du Verdon, tout semblait pourtant s’annoncer pour le mieux. Belle équipe, grosse motivation, météo favorable bref que du bon. Mais voila, le jour J, à l’heure H au point G : …………Degun.

Quelques cafés plus tard apparaissent une voiture puis une autre, et il faut bien se rendre à l’évidence, Géraldine ne s’est pas réveillée. Qu’à cela ne tienne, elle nous retrouvera plus tard. Re- café, on fait le concours de celui qui a imprimé le plus d’information et de Topos sur la voie qu’on prévoit de faire, encore un p’tit thé avec un biscuit et vers 11h quand la température commence t à devenir vraiment ambiante on décide de décoller.

Direction le Col de Féline entre Moustier et l’entée des gorges pour grimper « l’Arrête de la Patte de Chèvre ». Là encore un peu de difficulté à trouver le sentier puis à gravir une sente forestière à 45° sous un soleil de plomb. Bref arrivés au pied de la voie on était cuits et s’il n’y avait pas eu la vue panoramique et la rage de grimper on aurait se decourager.

Rapides explications, on constitue les cordées et Yallah !!! On se lance dans cette voie sympathique, de 150m pour 6 ou 7 longueur en 4-5, le rocher est bon, pas de difficultés majeures, quelques jolies traversées gazeuses et tout du long une vue plongeante sur le Lac de Sainte Croix. Nico gambade de cordées en cordée, dispensant des conseils. Arrivée en haut, bref pic-nic et edescente par 4 rappels (à 9…). A 4 cordées on ne risquait pas de battre des records et on se retrouve en bas 7h après notre départ, vannés, mais plutôt contents. De retour au parking, des grimpeurs très expérimentés avaient pensés à amener des glacières et des pains de glace, on se paye donc le luxe d’une bière fraiche pour débriefer.

Petit crochet à LA Palud sur verdon pour faire le plein d’eau et de Pizza et on file installer notre bivouac dans un lieu génial que l’on tiendra secret. Là, sur un tapis d’herbe grasse à l’abri de grand pins et sous un ciel étoilé on partage un repas convivial et arrosé sans oublier de fêter l’anniversaire de Géraldine (qui avait fini par arriver). Brossage de dent au savon et au lit.

Le lendemain matin, après un solide petit déj, on prend la route des crêtes pour atteindre la falaise du moyen Eycharme et la voie qu’on vise : Bwana Maline. A l’arrivée déception, on se fait précédé dans le rappel par un groupe de 5. Forcés d’attendre, les esprits s’échauffent, et la pression monte, les différents topos ne cotent pas les longueurs au même niveau. On décide d’y aller quand même et on s’engage dans le rappel (dont un joli pendulaire d’une 20aine de mètres).

Une fois en en bas encore un peu d’attente, puis on peu enfin s’élancer dans cette très jolie voie de 100m en 5 sup, variée, parsemée de belles et profondes gouttes d’eaux, quelques petits pas techniques, de la dalle, un peu de cheminée et une traversée bien vertigineuse pour sortir. Soulagement pour tout le monde. Sur le plateau le cagnard nous oblige à décamper et à trouver refuge au bar de la Palud ou on s’octroie quelques cervoises bien méritées. Puis on se salue en se donnant rendez vous la semaine suivante dans les calanques.

Le samedi suivant le 22 juin, lendemain de fête de la musique et de la fête du Panier, notre « Mono » nous fait grâce d’un réveil trop matinal et nous accorde un 10h au Goudes : Royal. De là, on monte vers la face nord du rocher Saint Michel pour quelques exercices de réchappe et Manip de cordes. Remontée sur cordes fixe, Mouflage grenouille ou mouflage marinier, déblocage d’un second sur Reverso… Après les exos, la pratique, les filles partent en grandes voies sous l’œil narquois de Pierre Clarac et les mecs se mettent des défis sur des couennes.

En résumé 3 jours bien sympas et bien enrichissants. Les conseils et les réponses de Nico toujours bien réfléchis et adaptés nous ont permis de bien avancer et d’avoir vraiment les bases indispensables pour s’aventurer seuls en grandes voies.

MERCI POUR CA. Nicolas

Les photos de Karine






CLUB ALPIN FRANCAIS MARSEILLE PROVENCE
14 QUAI DE RIVE NEUVE
13007  MARSEILLE
Contactez-nous
Tél. 04 91 54 25 84
Permanences :
Hiver : lundi 16h-18h30 et jeudi 18h-20h30 et Eté : jeudi 18h-20h
Agenda